• Assainissement routier
    Le Matgénie propose un procédé innoventLire l'article ...
  • Deuxième édition de la semaine des auditeurs de l'ISMP
    Pour une administration publique efficace, dynamique et productiveLire l'article ...
  • Promotion de l’entrepreneuriat féminin
    Le GFAC a son immeuble siègeLire l'article ...
  • Régionales2020
    Elecam se prépareLire l'article ...
  • 2e édition du festival international Ecran Slam
    L’association Accord parfait plante le décor Lire l'article ...
  • Comité national paralympique du Cameroun
    Le bureau exécutif adopte la direction technique nationaleLire l'article ...
  • Lutte contre le Corona virus
    plus de 90% de taux de guérison au Cameroun Lire l'article ...

Deux semaines après la programmation du vol spécial  du 09 mai, chargé de ramener au pays des camerounais, ces derniers ne sont toujours pas rentrés. Selon un responsable de l’ambassade, la compagnie Ethiopians Airlines serait interdite de vol en Afrique du sud.

fffff

 

Le cri de désespoir des camerounais qui se trouve en Afrique du Sud et qui souhaitent retourner dans leur pays d’origine, résonne de plus en plus. En plus d’être bloqué dans ce pays, ils doivent pouvoir survivre. Une situation qui n’est pas du tout facile à gérer lorsqu’on sait que plusieurs sont dans des états critiques sans moyens. La raison qu’on brandit est que, la compagnie Ethiopiens Airlines serait interdite de vol en Afrique du sud. Portant la même compagnie aurait rapatriée des ressortissants japonais bloqués en Afrique du sud il y a quelques jours. L’autre raison évoquée  par les autorités camerounaises en Afrique du sud  est que c’est l’Afrique du sud qui bloque.

Le vol spécial du 09 mai qui devait ramener les camerounais dans leur pays a été renvoyé. Jusqu’ aujourd’hui, aucune explication ne leur  est donné sur les raisons  du non départ  du vol de ces compatriotes. Pourtant, la rentrée scolaire au Cameroun est maintenue pour le 1er juin au moment où des familles entières sont encore bloquées.  Ces familles désespérées attendent toujours que les gouvernements camerounais et sud-africains se penchent sur cette situation qui devient de plus en plus agaçante.   

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE