• SNFI 2021-2025
    Cap sur l’actualisation des donnéesLire l'article ...
  • Partenariat CECIC-AEN
    Faciliter l’accès à l’électricité des camerounaisLire l'article ...
  • Régionales 2020 et fêtes de fin d’année
    Les dispositions sécuritaires seront renforcées dans les dix régionsLire l'article ...
  • Rapport de l’ONU qui incrimine le Cameroun
    Les experts criminels camerounais donnent des leçons aux experts internationauxLire l'article ...
  • Réarmement moral des jeunes
    Le MINJEC encourage les jeunes dans les chantiers de volontariatLire l'article ...

Le 16 octobre 2020, l’équipementier chinois Huawei a rendu publique la liste des cinq représentants du continent africain à la finale mondiale de l’édition 2020 de la Huawei ICT Competition.  Et parmi ces représentants, le Cameroun en fait partie. Les étudiants camerounais vont représenter l’Afrique subsaharienne,  en  participant à la grande finale qui va  se dérouler en ligne le 31 octobre prochain.

PHOTO ETUDIANTS CAMEROUNAIS

 

Après l’étape régionale dans laquelle  se sont démarqués les camerounais, Loïc Cédric Meli Songmene, étudiant de 3e année en Administration et Sécurité des Réseaux (ASR) à l’IUT de Douala, , Gaétan Daryl Ngniawo Mopi,  3e année en Administration et Sécurité des Réseaux (ASR) à l’IUT de Douala et Malcolm X Hassler Gninghaye Guemandeu, étudiant de 5e année en Génie informatique à l’Ecole, il est question à présent pour ces jeunes de compétir au niveau mondial.

Les étudiants camerounais  qui viennent d’accéder à l’étape mondiale, vont représenter l’Afrique à la finale de la Huawei ICT Academy 2020, contre d’autres régions du monde. Cette compétition se déroulera en ligne le 31 octobre prochain.  Pour la demi-finale, l’on comptait sept équipes pour l’Afrique. Au finish, deux ont été éliminées – la Côte d’Ivoire et le Sénégal – et cinq ont été retenues à savoir l’Égypte, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et le Cameroun.

Le 13 octobre dernier, au cours  de l’étape régionale Afrique, l’équipe camerounaise a affronté pendant quatre heures, une épreuve qui a consisté à configurer un réseau avec des équipements et un laboratoire. Il a été question pour les jeunes talents de Huawei de programmer routing, switching et d’autres configurations de pare-feu.

Avant l’étape régionale, les trois compétiteurs camerounais ont dû se distinguer sur le plan local. Ensuite, les meilleurs se sont affrontés au cours de l’étape nationale qui a mis aux prises les écoles et universités partenaires afin de choisir ceux qui iront à l’étape régionale. A la suite de quoi, une « étable globale » – la finale – va voir s’affronter les meilleurs de chaque région. « Nous aurions aimé faire ce concours en présentiel. Cela nous aurait donné l’occasion de voyager pour la Chine », avait alors  déclaré Loïc Cédric Meli Songmene avec  regret.

Pour rappel, « Huawei ICT Compétition » est un concours lancé en 2015. La 3e édition (2017-2018) a attiré plus de 40 000 participants venus de 32 pays différents, révèle l’organisateur. Au final, 23 équipes ont participé à la finale mondiale à Shenzhen en Chine, en mai 2019. Cette compétition est la 3e initiative de promotion du développement des TIC lancée au Cameroun par l’équipementier chinois Huawei, après « Seeds for the future » et « Huawei ICT Academy ». Ce programme de certification des étudiants et enseignants en TIC a notamment produit les trois finalistes camerounais de la Huawei ICT Competition 2020.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE