• SNFI 2021-2025
    Cap sur l’actualisation des donnéesLire l'article ...
  • Partenariat CECIC-AEN
    Faciliter l’accès à l’électricité des camerounaisLire l'article ...
  • Régionales 2020 et fêtes de fin d’année
    Les dispositions sécuritaires seront renforcées dans les dix régionsLire l'article ...
  • Rapport de l’ONU qui incrimine le Cameroun
    Les experts criminels camerounais donnent des leçons aux experts internationauxLire l'article ...
  • Réarmement moral des jeunes
    Le MINJEC encourage les jeunes dans les chantiers de volontariatLire l'article ...

Les activités du 20e anniversaire de l’Ordre National des Ingénieurs du Génie Civil se sont ouvertes ce 20 octobre à travers le séminaire du génie civil présidé par le représentant du  ministre des travaux publics.

PHOTO DEBUT ACTIVITES ONIGC

 

Pendant onze jours, les experts en génie civil, les participants et étudiants, vont échanger, partager et discuter sur les questions liées à la profession d’ingénieur du génie civil, les difficultés rencontrées et surtout, jeter un regard rétrospectif sur les travaux effectués par l’ordre depuis 20ans. «  Tout est à mon avis positif dans la mesure où nous avons déjà un certain nombre de réalisations à notre actif, notamment, tout ce qui a trait à l’assainissement du métier d’ingénieur du génie civil. Lorsque l’ordre a été créé, beaucoup n’avaient pas le diplôme requis. Nous avons travaillé dans ce sens pour assainir le milieu. Ensuite, nous avons mené un certain nombre d’actions à l’endroit des pouvoirs publics pour faire savoir que  le professionnalisme, l’expérience, la compétence et la performance doivent être l’apanage des ingénieurs du génie civil » s’est expliqué kisito Ngoa, le président l’ordre  en répondant à la question sur le bilan des activités menées.

Le ministère des travaux publics qui accompagne l’ordre depuis l’année 2000, année de création de l’ordre, se dit disposer à continuer à le faire pour une meilleure visibilité des actions des ingénieurs du génie civil sur le terrain. Le représentant du Mintp a demandé à tous les participants au nom du ministre Emmanuel Nganou Djoumessi, de relever le défis de la performance.  Il a également demandé à l’ordre  de se rapprocher du ministère de l’enseignement supérieur pour traiter les cas des diplômes des ingénieurs.

Au menu des activités qui vont marquer le 20e anniversaire de l’ONIGC, on aura des sessions de formations, un symposium international et le gala des ingénieurs au mois de novembre. L’anniversaire qui se célèbre sous le thème « l’ingénieur du génie civil au service du développement des infrastructures », est une opportunité pour l’ordre de promouvoir le rôle crucial que joue l’ingénieur de génie civil dans la construction des infrastructures de qualité. C’est aussi le lieu pour les experts du génie civil de montrer le rôle que joue l’ordre en ce qui concerne l’animation de la profession, la protection des ouvrages, la mise à disposition des informations et l’apport technique qu’il apporte pour l’amélioration de la qualité des ouvrages «  le but pour nous à travers la célébration du 20e anniversaire, c’est de redonner la vision, les missions qui convainc notre profession. Le rôle d’un ingénieur de génie civil dans le développement d’un pays, c’est ce que nous allons réaffirmer au mois de novembre avec cette célébration du 20e anniversaire » avait expliqué le président de l’ordre lors de sa dernière conférence de presse.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE