• Assainissement routier
    Le Matgénie propose un procédé innoventLire l'article ...
  • Deuxième édition de la semaine des auditeurs de l'ISMP
    Pour une administration publique efficace, dynamique et productiveLire l'article ...
  • Promotion de l’entrepreneuriat féminin
    Le GFAC a son immeuble siègeLire l'article ...
  • Régionales2020
    Elecam se prépareLire l'article ...
  • 2e édition du festival international Ecran Slam
    L’association Accord parfait plante le décor Lire l'article ...
  • Comité national paralympique du Cameroun
    Le bureau exécutif adopte la direction technique nationaleLire l'article ...
  • Lutte contre le Corona virus
    plus de 90% de taux de guérison au Cameroun Lire l'article ...

Le directeur général de l’agence du service civique national de participation au développement donnait un point de presse ce 21 août pour expliquer les contours ces formations qui ont débuté le 15 juin pour ce qui est des volontaires.

PHOTO ASCNPD

 

Sont concernés par ces formations, des jeunes dont l’âge varie entre 17 et 21 ans. Durant une période de 60 jours, ils seront soumis aux formations en civisme, à l’éducation physique, sportive et culturelle, en secourisme et à la protection civile. Ils seront également sensibilisés en ce qui concerne la protection de l’environnement.

Pour les volontaires qui s’engagent pour une période de 06 mois, ces formations vont leur permettre de développer des aptitudes à la création des activités génératrices de revenus et, de réaliser des travaux d’intérêt général dans les domaines d’activités du secteur public  ou privé.

La formation des jeunes lancée par le service civique national de participation au développement fait partie des missions phares de cette institution. Selon le directeur général monsieur TAOSSI, elle permettra aux jeunes de s’auto employer et par la même occasion d’éviter les migrations des villages vers les grandes métropoles.

La convention de partenariat signée ce même 21 août entre le SCNPD et les CVUC est en droite ligne avec les formations lancées. D’après le représentant du président des CVUC, ces jeunes pourront être utilisés dans les communes dans divers domaines pour le développement des CTD.

Pour rappel, le service  civique national de participation au développement a formé depuis sa création, 12 075 appelés  et 24 591 volontaires.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE