• Impôts
    La DGI new look désormais opérationnelleLire l'article ...
  • Partenariat CECIC-AEN
    Faciliter l’accès à l’électricité des camerounaisLire l'article ...
  • Régionales 2020 et fêtes de fin d’année
    Les dispositions sécuritaires seront renforcées dans les dix régionsLire l'article ...
  • Rapport de l’ONU qui incrimine le Cameroun
    Les experts criminels camerounais donnent des leçons aux experts internationauxLire l'article ...
  • Réarmement moral des jeunes
    Le MINJEC encourage les jeunes dans les chantiers de volontariatLire l'article ...

En sa qualité d’organisateur de ce festival international, l’association internationale accord parfait a donné une conférence de presse ce 29 juillet, pour expliquer les contours de cet évènement artistique qui se tiendra du 18 au 21 septembre 2020.

PHOTO SLAM

 

La deuxième édition du festival international Ecran Slam se tient dans un contexte particulier marqué par la covid-19 et la journée international de la paix qui se célèbre le 21 septembre. La promotion de la paix, l’un des objectifs que recherche l’association Accord Parfait à travers des messages des adeptes d’arts oratoires engagés pour la Paix et le vivre-ensemble, vise à transcender les barrières et les frontières pour la recherche d’un même objectif, à savoir le bien-être et la prospérité d’où le thème choisi pour cette seconde édition « unis par l’art et les tic malgré la distanciation physique induite par la covid 19 ».

Malgré les dommages causés par la pandémie au secteur des arts, les artistes des arts oratoires  veulent laisser leur créativité s’exprimer. Il s’agit des rester en contact avec les autres malgré le confinement imposé par la pandémie. Pour y arriver, quoi de mieux que le numérique qui est sans doute l’innovation majeure de cette seconde édition « nous sommes quittés d’un festival à un e-festival à 100%, ce qui n’était pas le cas. L’année dernière, nous avions des évènements en présentiel, des concerts et des ateliers en live. Avec covid 19, il nous a fallu repenser les activités via les créneaux numériques » fait savoir le président de l’association accord parfait Mebondé Ndongo Jean Stéphane.

La deuxième édition qui promeut le vivre ensemble et encourage le dialogue entre les différents pays participants, aura pour objectif d’impliquer les acteurs de la scène au projet et de sensibiliser environ 1.000 000 de jeunes issus des pays partenaires sur la toile. La lutte contre le tribalisme et les discours haineux, la responsabilité du citoyen dans la lutte contre le coronavirus et le rôle des réseaux sociaux pour la promotion de la paix sont entre autres les sujets qui seront abordés dans l’e-campagne internationale de sensibilisation. Le projet mis sur pied, doit permettre à la population fortement  impliquée autours des plates-formes numériques de passer des messages de paix et de sensibilisation contre le covid-19 en Pocket film et Pocket clips. Il est question de collecter les échantillons de meilleures propositions de spectacles des participants de toute l’Afrique. Celles-ci seront projetées à l’écran pendant le festival.

L’association Accord Parfait insiste bien Sûr, sur le caractère innovant de chaque projet car, les trois meilleurs de chaque pays participants se verront pris en charge pour une promotion en ligne.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE