• Assainissement routier
    Le Matgénie propose un procédé innoventLire l'article ...
  • Deuxième édition de la semaine des auditeurs de l'ISMP
    Pour une administration publique efficace, dynamique et productiveLire l'article ...
  • Promotion de l’entrepreneuriat féminin
    Le GFAC a son immeuble siègeLire l'article ...
  • Régionales2020
    Elecam se prépareLire l'article ...
  • 2e édition du festival international Ecran Slam
    L’association Accord parfait plante le décor Lire l'article ...
  • Comité national paralympique du Cameroun
    Le bureau exécutif adopte la direction technique nationaleLire l'article ...
  • Lutte contre le Corona virus
    plus de 90% de taux de guérison au Cameroun Lire l'article ...

Suite aux projets de loi défendus le 29 juin dernier par le ministre P. Ismaël Bidoung Mkpatt, les artistes ont tenu à lui exprimer leur soutien au cours d’une rencontre ce 02 juillet à Yaoundé.

PHOTO SOUTIEN ARTISTE

 

Les responsables du ministère des arts et de la culture et les artistes se sont réunis au musée national  ce 02 juillet. L’échange a permis aux artistes d’exprimer leur entière satisfaction par rapport à ce grand pas qui s’apprête à être fait. Les coordonnateurs des pôles artistiques et culturels, leurs porte-paroles, se disent convaincus et affirment soutenir le ministre des Arts et de la Culture (Minac) dans sa démarche.

En effet, les deux projets de loi déposés sur la table des parlementaires, viendraient comme une bouffée d’air frais dans le secteur artistico-culturel camerounais. Le premier porte sur la régie des associations culturelles et artistiques camerounaises. Objectif visé, qu’elles soient désormais soumises au régime d’agrément. Mais aussi, qu’elles soient organisées en fonction de leur couverture géographique.

Le second projet de loi modifie et complète certaines dispositions de la loi 90/053 du 19 décembre 1990 portant sur la liberté d’association. Cet amendement vise à exploiter le potentiel dont regorge le milieu artistico-culturel et de permettre l’éclosion de véritables entreprises et industries culturelles, créatrices de richesses et d’emplois.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE