• SNFI 2021-2025
    Cap sur l’actualisation des donnéesLire l'article ...
  • Partenariat CECIC-AEN
    Faciliter l’accès à l’électricité des camerounaisLire l'article ...
  • Régionales 2020 et fêtes de fin d’année
    Les dispositions sécuritaires seront renforcées dans les dix régionsLire l'article ...
  • Rapport de l’ONU qui incrimine le Cameroun
    Les experts criminels camerounais donnent des leçons aux experts internationauxLire l'article ...
  • Réarmement moral des jeunes
    Le MINJEC encourage les jeunes dans les chantiers de volontariatLire l'article ...

Le ministre des arts et de la culture a pris part à la conférence extraordinaire virtuelle  de l’organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences  et la culture. Une occasion qui a permis à Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt de rappeler les efforts multiformes que les organisations internationales apportent au Cameroun et de présenter les actions anticipées par le chef de l’Etat sur les ravages causées par la pandémie de coronavirus.

PHOTO icesco

 

En partageant leurs différentes expériences, les pays membres de l’ICESCO entendent réajuster les efforts de résilience et de pérennité des activités du sous-secteur art et culture. Le ministre des arts et de la culture Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt a salué les efforts d’accompagnement de l’UNESCO et de l’iCESCO dans la préservation du patrimoine culturel camerounais. L’ICESCO a été particulièrement remercié pour l’inscription des sites archéologiques de Houlouf et de Bidzar sur la liste du patrimoine dans le monde islamique.

Le Cameroun qui dispose d’une richesse culturelle très variée, entend continuer de valoriser son patrimoine culturel, malgré les ravages causés par la covid-19. En cette période de crise sanitaire, il est impératif pour les acteurs des arts et du tourisme de restructurer les stratégies de promotion du tourisme culturel. Deux ministères camerounais travaillent ainsi en étroite collaboration pour l’atteinte de meilleurs résultats dans ce sens.  Le ministre des arts et de la culture a présenté aux autres pays membres, les efforts fournis par les deux ministères partenaires. Une plateforme de collaboration en vue de la promotion du tourisme et des loisirs et celui des arts et de la culture a déjà été cosignée. Des pôles artistiques et culturels ont été sensibilisés aux activités innovantes adaptées au contexte. Le Minac a tenu à préciser que les directions techniques du ministère travaillent dans ce sens. Le pôle des arts littéraires et cinématographiques  n’est pas en reste. Des spectacles virtuels sont déjà envisagés par les structures compétentes. Le Minac a pour la circonstance demandé l’accompagnement de l’ICESCO pour le renforcement de ses capacités dans les industries culturelles et du patrimoine et la mise en place d’un musée  et des salons du livre numérique.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE