• SNFI 2021-2025
    Cap sur l’actualisation des donnéesLire l'article ...
  • Partenariat CECIC-AEN
    Faciliter l’accès à l’électricité des camerounaisLire l'article ...
  • Régionales 2020 et fêtes de fin d’année
    Les dispositions sécuritaires seront renforcées dans les dix régionsLire l'article ...
  • Rapport de l’ONU qui incrimine le Cameroun
    Les experts criminels camerounais donnent des leçons aux experts internationauxLire l'article ...
  • Réarmement moral des jeunes
    Le MINJEC encourage les jeunes dans les chantiers de volontariatLire l'article ...

30 ans après la coupe du monde 1990, la promesse du  chef de l’Etat d’offrir aux lions indomptables ayant pris part à cette compétition, 22 logements modernes,  prend effet. Un cadeau qui arrive dans la foulée du décès du capitaine Stephan Tataw, un acteur majeur de cet exploit.

photo lions

La sélection camerounaise était la première en Afrique à disputer un quart de finale à la coupe du monde 1990 en Italie.   Le chef de l’état Paul Biya avait promis, au nom de la Nation camerounaise, de récompenser ce groupe de Patriotes, qui se sont sacrifiés pour mettre le Cameroun au firmament. Il était question d’offrir à chaque joueur de commodités telles que le souvenir de l’exploit survive. Des villas leur avaient été promises. Au lendemain des instructions présidentielles octroyant un logement à chacun des 22 lions indomptables du Cameroun ayant honoré le pays au mondial  1990, les regards sont restés tournés vers la Sic et le Ministère de l’Habitat et du Développent Urbain pour la faisabilité et surtout la concrétisation de  cet engagement.

Pourquoi le don ne s’était  pas matérialisé ?

Dans une correspondance adressée au chef de l’état le 15 juin 2020, le Collectif des Anciens Lions Indomptables (CALIF), qui de la plume de son président Bertin Ebwellé explique « L’instance de la SIC avait fait diligence en demandant au département ministériel compétent de lui fournir la liste officielle des 22 Lions Indomptables concernés (...) En plus des 22 joueurs, de nombreuses autres personnalités ont été intégrées dans la liste signée du ministre des sports de l’époque, en tant que Lions Indomptables ou assimilés. Cette réponse a rendu impossible l’application de Votre décision ». « Trente ans après, nous nous permettons de revenir sur cet épisode et solliciter de votre haute Bienveillance l’application de cette mesure. Ce ne serait que justice, pour une génération qui a toujours porté haut le drapeau Camerounais » va ajouter Bertin Ebwellé dans sa correspondance.

De la promesse à la réalité

Deux mois plus tard, la lettre adressée en juin a fini par porter ses fruits. Le 14 aout, Célestine Ketcha Courtès a présidé  une concertation Minhdu –Minsep avec les représentants des lions 90’ en vue de diligenter les directives du Don de 22 logements aux lions indomptables ayant pris part à la coupe du Monde de 1990. Cette concertation a été l’occasion pour le Minhdu de rassurer ONANA Jules Dénis, Bertin EBWELLE NDINGUE, et Joseph Antoine Bell représentants du CALIF, sous l’œil vigilant d’Albert Roger Milla président d’honneur de cette association. Selon Célestine Ketcha Courtès , le Minhdu et la Sic ont à ce jour pris toutes les dispositions afin que comme le veut S.E. Paul Biya, ce cadeau d’anniversaire traduise la reconnaissance et la gratitude de toute la Nation pour les bons et loyaux services rendus par ces 22 héros. Au cours des échanges un délai supplémentaire de 48h a été accordé aux bénéficiaires pour l’identification et le choix des villes d’affectation de ces logements.

Le Ministre en charge des Sports, Narcisse MOUELLE KOMBI, Tutelle des Lions Indomptables, est revenu sur la constance reconnaissance du Chef de l’Etat à ses Hommes. Il a ensuite  salué à son tour cette instruction du Chef de l’Etat qui comme l’a souligné Célestine Ketcha Courtès « continue à retentir dans notre esprit comme un chant de ralliement des Camerounaises et Camerounais à toujours s’investir pour la cause nationale, pour le rayonnement et la gloire du Pays, chacun à son niveau et où il se trouve ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE