• Assainissement routier
    Le Matgénie propose un procédé innoventLire l'article ...
  • Deuxième édition de la semaine des auditeurs de l'ISMP
    Pour une administration publique efficace, dynamique et productiveLire l'article ...
  • Promotion de l’entrepreneuriat féminin
    Le GFAC a son immeuble siègeLire l'article ...
  • Régionales2020
    Elecam se prépareLire l'article ...
  • 2e édition du festival international Ecran Slam
    L’association Accord parfait plante le décor Lire l'article ...
  • Comité national paralympique du Cameroun
    Le bureau exécutif adopte la direction technique nationaleLire l'article ...
  • Lutte contre le Corona virus
    plus de 90% de taux de guérison au Cameroun Lire l'article ...

C’était le principal objectif de la réunion du bureau exécutif qui s’est tenue ce 4 août 2020 à Yaoundé. Le président du CNPC a exprimé sa satisfaction au sortir des travaux.

PHOTO PARA

 

La direction technique nationale du comité national paralympique du Cameroun qui a été adopté ce jour, aura pour missions de définir la politique dans les mouvements des sportifs, le suivi de la mise en œuvre, la formation,  la détection des talents, la tenue des banques de données, le suivi des para athlètes et les entraineurs et le renforcement de  leurs capacités au niveau international.  Au sortir des travaux, Le président du comité national paralympique exprime sa satisfaction et dit attendre beaucoup de cette direction qui devra se concentrer sur les aspects beaucoup plus techniques.

Au cours de cette réunion, la préparation des jeux paralympique a également fait l’objet des discussions. Et, on retient à ce sujet qu’une douzaine de para athlète se trouvent encore sur le chemin de Tokyo ayant déjà bien sûr rempli les minimas exigés. Selon Jean Jacques Ndoudoumou, il faut juste confirmer ces minimas lors des prochaines compétitions éventuelles. La préparation de ces paras athlètes est maintenue. Ces derniers sont suivis de façon individuelle par leurs entraineurs. Les présidents des fédérations ont été interpellés au cours de cette réunion, pour mettre l’accent sur la formation de ces paras athlètes dans les différentes disciplines.  Et, pour le président de la FECASDI Aleokol Mabieme Jean Marie, la mise sur pied d’une direction technique est une initiative salutaire qui  vient à point nommé au moment où les jeux des personnes spéciales d’Afrique francophone se préparent. Le colloque organisé par la FECASDI en décembre prochain, aura pour objectif de déterminer ce qui fait blocage au niveau du développement des sports des personnes en situation d’handicap en Afrique et de trouver des solutions qui seront mises en application dans les différents comités nationaux paralympiques africains.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE