• Assainissement routier
    Le Matgénie propose un procédé innoventLire l'article ...
  • Deuxième édition de la semaine des auditeurs de l'ISMP
    Pour une administration publique efficace, dynamique et productiveLire l'article ...
  • Promotion de l’entrepreneuriat féminin
    Le GFAC a son immeuble siègeLire l'article ...
  • Régionales2020
    Elecam se prépareLire l'article ...
  • 2e édition du festival international Ecran Slam
    L’association Accord parfait plante le décor Lire l'article ...
  • Comité national paralympique du Cameroun
    Le bureau exécutif adopte la direction technique nationaleLire l'article ...
  • Lutte contre le Corona virus
    plus de 90% de taux de guérison au Cameroun Lire l'article ...

Cette session ordinaire de juin a vu l’adoption de 7 projets de loi qui attendent leur promulgation par le président de la République.

PHOTO cavaye

 

Parmi ceux qui ont suscité le plus d’intérêt, le projet de loi portant ratification de l’Ordonnance du 3 Juin 2020 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 24 Décembre 2019 portant Loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2020. « Au-delà de ses aspects techniques, cette Ordonnance en elle-même, constitue un acte de grande solidarité. En effet, elle a permis de revoir certains pans de la Loi de Finances initiale afin de mettre en place, des budgets d’urgence dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 » a relevé Cavaye Yeguie Djibril. Ensuite, le Projet de Loi modifiant et complétant certaines dispositions de la Loi du 19 Décembre 1990 relative à la liberté d’association. « Il s’agit d’exploiter à l’avenir, l’énorme potentiel qu’offre le secteur des arts et de la culture » a souligné le président de la chambre basse. L’on note également, une abondante activité extra-parlementaire. Entre autres exemples, la journée parlementaire sur des produits made in Cameroon et la journée sur les atouts de la diaspora camerounaise sur le plan économique.

Promotion du secteur privé

Dans son discours de clôture, Cavaye Yeguie Djibril a demandé au gouvernement conduit par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, d’encourager les initiatives privées nationales dans tous les domaines. S’intéressant de manière spécifique à la pharmacopée traditionnelle, le président de la chambre basse a martelé, « il faut valoriser la médecine traditionnelle afin d’améliorer l’offre de santé nationale. Il nous semble opportun d’intégrer les solutions endogènes dans ce processus ».
Concernant la loi sur les associations artistiques et culturelles, « La nouvelle loi est appelée à permettre l’éclosion de véritables entreprises et industries culturelles, créatrices de richesses et d’emplois » a indiqué Cavaye Yeguie Djibril.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE