• Assainissement routier
    Le Matgénie propose un procédé innoventLire l'article ...
  • Deuxième édition de la semaine des auditeurs de l'ISMP
    Pour une administration publique efficace, dynamique et productiveLire l'article ...
  • Promotion de l’entrepreneuriat féminin
    Le GFAC a son immeuble siègeLire l'article ...
  • Régionales2020
    Elecam se prépareLire l'article ...
  • 2e édition du festival international Ecran Slam
    L’association Accord parfait plante le décor Lire l'article ...
  • Comité national paralympique du Cameroun
    Le bureau exécutif adopte la direction technique nationaleLire l'article ...
  • Lutte contre le Corona virus
    plus de 90% de taux de guérison au Cameroun Lire l'article ...

La cérémonie de prestation de serment des Maires et Adjoints récemment élus dans les 04 Communes du département du Ndé, s’est tenue le 12 mars 2020, au palais de justice de Bangangté, en présence du Préfet, Franklin François Etapa, et du Roi de Bazou, SM Tchoua Kemajou Vincent.

 

PHOTO MAIRES

 

Il s'agit notamment du Dr Jonas Kouamouo, du Dr Frédéric Djehon, de Nzouadjeu Yota Eugène, et de Dieudonné Bankoue, respectivement Maires des Communes de Bangangté, Bazou, Bassamba, et Tonga. Leurs 13 Adjoints, qui sont également des officiers d'État.

Une séquence assez déterminante dans l'exercice de la noble et délicate fonction de magistrat municipal.

A cet effet, le parquet, représenté ici par le Procureur de la République, a rappelé à tous et à toutes les obligations et les responsabilités prescrites par les lois en vigueur, notamment celle portant code général de la décentralisation.

 

Cet ainsi que la célèbre formule du serment à été prononcé par chacun d'entre-eux, en ces termes "je jure sur l'honneur et m'engage à servir les affaires de ma Commune et les intérêts de tous mes habitants sans discrimination, ni favoritisme, et à remplir loyalement et fidèlement mes fonctions d'officier d'État civil, dans le respect des lois et conformément aux valeurs et principes de la démocratie, de l'unité nationale et d'intégrité de la République".

 

Après cette étape, qui s'est soldée par des agapes et des réjouissances populaires, il ne reste plus que les installations officielles, qui marqueront la prise de service effective de ces nouveaux élus locaux qui devront conduire le processus de décentralisation, après le double scrutin du 09 février 2020.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE