• Lutte contre le coronavirus
    Ferdinand Dzou arrose Febe village de donsLire l'article ...
  • Tragédie de Ngarbuh
    L’Upc réaffirme son soutien à l’armée camerounaiseLire l'article ...
  • Lutte contre le covid-19
    Nestlé offre un don d’une valeur de 133 millions de FCFA au CamerounLire l'article ...
  • Revue des projets routiers du Sud
    Malgré le Coronavirus les chantiers avancentLire l'article ...
  • Hôpital militaire de Yaoundé
    Sat-Pharma offre un ISO-POD pour le Covid-19 Lire l'article ...
  • Lutte contre le Coronavirus au Cameroun
    La société SAT-PHARMA s'équipe d'un matériel médical de pointe Lire l'article ...

Le Réseau international des Princesses et Reines-Mères du Ndé, a solennellement lancé sa deuxième phase de distribution de matériels sanitaires de lutte contre la propagation du Coronavirus, le mercredi 22 avril 2020 à Bangangté, sous le patronage de la Reine des Reines-Mères, la Menchiagrup, Célestine Ketcha Courtès.

PHOTO RIPREM NDE

 

Engagées aux côtés du Gouvernement depuis le déclenchement des tous premiers cas de Coronavirus au Cameroun, le Réseau international des Princesses et Reines-Mères du Ndé (Riprem), vient une fois de plus de remporter la première manche de cette bataille contre le Coronavirus dans le département du Ndé. A travers la mise en œuvre de la deuxième phase de son important programme, le mercredi 22 avril dernier, à l’esplanade de la Commune de Bangangté, en présence de monsieur le Préfet du Ndé, Franklin François Etapa, sous le haut patronage de la marraine, la Reine des Reines-mères, la Menchiagrup Célestine Ketcha Epse Courtès, par ailleurs ministre de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu).

Avec les campagnes de sensibilisation à travers les radios, et les véhicules sonorisés en langues vernaculaires, la distribution des affiches, flyers, tee-shirts et casquettes, aux populations, le message des Princesses et Reines-mères, a porté essentiellement sur l’observation des 17 mesures gouvernementales d’hygiène et de distanciation sociale, en plus des autres mesures prescrites par l’OMS.

C’est au total 325 fontaines mobiles, des cartons de savons en morceaux et en liquide, des masques de protection, des gels hydroalcooliques, des seaux et bien d’autres matériels sanitaires, qui ont été distribués aux populations des quatre coins du Ndé, pour le respect des mesures d’hygiène, aussi bien dans les Hôpitaux de district, que dans les centres de santé. Dans cet important don en matériels sanitaires, les quatre Communes du département ont également été équipées de thermoflash afin de détecter et de filtrer toutes les entrées dans les différents villages.

La phase d’approvisionnement en eau potable de ce vaste programme du Riprem a donc été lancée le mercredi 22 Avril 2020 à 10 heures, à l’esplanade de la Mairie de Bangangté, avec la distribution des supports des fontaines, des nouvelles fontaines mobiles, des cubitainers de 1000 litres chacun, avec ses supports, des cartons de Savon liquide avec ses bidons de recharges de 5 litres chacun. Le tout couronné par la signature des contrats avec les entreprises locales, qui approvisionneront les différentes localités en eau potable, pendant une durée de 3 mois supplémentaire, à l’aide de ces cubitainers.

Sensibles à cet autre grand geste de cœur du Président de la République, S.E. Paul Biya, au bénéfice des 360 Communes du Cameroun, les Reines-Mères du RIPREM, s’engagent plus que par le passé à être auprès des populations du Ndé, pour appuyer cet important geste Présidentiel. En attendant la poursuite du calendrier des actions caritatives du RIPREM, les populations du Ndé, de Bassamba, à Bazou, passant par Tonga et Bangangté, disent merci à leurs Princesses et Reines-Mères.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE