• Confinement en Afrique
    Et si le Cameroun s’inspirait du Sénégal, du Nigéria et du KenyaLire l'article ...
  • Coronavirus au Cameroun
    Vers un confinement total imminent ?Lire l'article ...
  • Lutte contre le coronavirus
    Les mesures strictes prises par le Minac Lire l'article ...
  • Fonds spécial contre le Covid-19 au Cameroun
    Baba Ahmadou Danpullo offre 100 millions de FCFALire l'article ...
  • Réunion du Conseil Électoral d'Elections Cameroon
    Elecam expérimente avec succès la vidéo-conférenceLire l'article ...
  • Lutte contre le Coronavirus au Cameroun
    La société SAT-PHARMA s'équipe d'un matériel médical de pointe Lire l'article ...

La cérémonie de lancement de ladite campagne a eu lieu ce 06 mars, au centre jean XXIII  de Mvolyé. Pendant environ 3h, les prélats ont édifié la communauté diocésaine de Yaoundé, les familles, les associations ainsi que les élèves sur la nécessité de créer une conscience chrétienne de la salubrité en cette période de carême.

Lancement de la campagne topo

Deux recommandations majeures à retenir de L’enseignement transmis par Mgr Jean Mbarga à la communauté diocésaine le 06 mars dernier à l’occasion du lancement de la campagne de charité topo+ ? Toute ordure dans la poubelle : d’abord, la réappropriation du nom de jésus dans la prière et la mise en pratique des règles d’hygiène spirituellement et corporellement «  nous sommes  en une période spéciale de la vie de l’église le carême. Pendant ce temps, on doit se surpasser. La première chose que J’ai dite aux fidèles : retournons au nom de jésus. C’est le seul nom par lequel, on sera sauvé, la réappropriation du nom de jésus  dans notre prière. La deuxième chose c’est que dieu est propre, jésus est propre. Jésus nous invite à nous soigner spirituellement et corporellement » fait savoir monseigneur Jean Mbarga. La campagne s’inspire de la lettre de carême 2020  dont le thème est ou es-tu jésus ? De même qu’il prend aussi sa source dans la lettre  du pape François Laudato Si ? sur la sauvegarde de la maison commune. La lettre pastorale met en exergue la lettre de carême qui revalorise la foi au nom de jésus.

La campagne topo + toute ordure dans la poubelle rejoint l’idée du pape François qui  parle de conversion écologique pour un environnement plus beau. Il est donc question selon les prélats de faire de l’hygiène dans nos maisons, nos églises, nos écoles et nos villes. Pour joindre la parole à l’acte, les prélats, la communauté diocésaine et les élèves présents se sont prêté à un exercice de ramassage des ordures sur l’itinéraire allant du centre jean XXIII au collège saint benoit.

La campagne qui devra se tenir pendant toute la période du carême et même au-delà, doit permettre un éveil de conscience, d’engager un plaidoyer chrétien contre les ordures, susciter une conversion écologique et mobiliser les parties prenantes dans la lutte contre l’insalubrité.  La cible étant les paroisses, les associations et les quartiers. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE