• Confinement en Afrique
    Et si le Cameroun s’inspirait du Sénégal, du Nigéria et du KenyaLire l'article ...
  • Coronavirus au Cameroun
    Vers un confinement total imminent ?Lire l'article ...
  • Lutte contre le coronavirus
    Les mesures strictes prises par le Minac Lire l'article ...
  • Fonds spécial contre le Covid-19 au Cameroun
    Baba Ahmadou Danpullo offre 100 millions de FCFALire l'article ...
  • Réunion du Conseil Électoral d'Elections Cameroon
    Elecam expérimente avec succès la vidéo-conférenceLire l'article ...
  • Lutte contre le Coronavirus au Cameroun
    La société SAT-PHARMA s'équipe d'un matériel médical de pointe Lire l'article ...

Le forum du dialogue sur les libertés publiques, organisé par NDH-Cameroun ce 28 février au centre Norbert kenne de Yaoundé, a réuni les experts de haut niveau, les universitaires, les leaders religieux, les médias et environ 40 participants autour de la question de l’expression des libertés publiques au Cameroun. Un grand moment de partage et d’échange qui permettra au terme des travaux de renforcer la réflexion et d’asseoir un mécanisme pluri-acteurs sur le sujet.

PHOTO LIBERTE

 

Les manifestations publiques non déclarées, tenues il y a quelques jours à l’ambassade de la France au Cameroun et celle tenue à douala par les militants du MRC, montrent à suffisance que le Cameroun est l’un des pays ou les violations des droits et des libertés fondamentaux sont de plus en plus récurrents. La lenteur des procédures contentieuses, la dépendance entre le pouvoir judiciaire et le pouvoir exécutif, le phénomène de la loi anticonstitutionnelle, la persistance exigée au niveau du tribunal administratif pour que le recours préalable puisse contenir tous les éléments demandés par le justiciable sont quelques limites que déplore le Pr Rolande Watcho, malgré le dispositif législatif du Cameroun qui permet de sanctionner ceux qui portent atteinte aux libertés fondamentales.

Au regard de cette triste réalité, NDH-Cameroun a jugé bon d’apporter sa pierre à l’édifice, en aidant les acteurs à comprendre le cadre légal  national et international des libertés publiques et à leur donner les outils pour agir pour une meilleure expression des libertés fondamentales. Ceci se fera à travers le guide intitulé « les libertés publiques au Cameroun : guide des pratiques sur la protection des libertés publiques au Cameroun » et le rapport intitulé « les libertés publiques au Cameroun : des acquis hypothétiques ».

Le forum organisé par NDH-Cameroun s’inscrit en droite ligne de la contribution au renforcement de la défense des droits et libertés fondamentales, vise entres autres à offrir un cadre  pour la mise en place d’un collectif pour le respect des libertés fondamentales au Cameroun, de susciter une réelle appropriation du guide pratique sur les libertés fondamentales, de favoriser  l’appropriation par les acteurs du rapport de l’étude sociojuridique sur l’expression et le respect des libertés fondamentales  entre autres.

Les acteurs qui prennent part à ce forum qui se tient pendant une journée, devront avoir une meilleure connaissance du rapport de l’étude et du guide sur les libertés publiques de même qu’elles devront s’engager pour la protection et le respect  des libertés. Il sera aussi question de faire des propositions efficaces pour la vulgarisation des recommandations auprès des autorités.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE