• Bilan des élections locales
    Le satisfecit d’élections CameroonLire l'article ...
  • Lutte contre les mutilations génitales des femmes
    Le Cameroun s’investit sur l’information et la formation des adolescentsLire l'article ...
  • Double scrutin dans le Mbam et Inoubou
    Les forces vives jouent leurs dernières cartes afin d’offrir un 100% au RdpcLire l'article ...
  • 54e édition de la fête de la jeunesse
    L’apothéose est atteinteLire l'article ...
  • Législatives et municipales dans le Ndé
    Célestine Ketcha Courtès s’en sort la tête hauteLire l'article ...
  • Secteur bancaire au Cameroun
    Le climat des affaires s’amélioreLire l'article ...

Le défilé que présidait le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique ce matin vient  clore les activités de la onzaine de la jeunesse, lancées le 01er février à Mintom dans la région sud.

PHOTO ENIEG

 

Tout au long de la onzaine de la jeunesse, les jeunes ont eu l’occasion d’exprimer leur talent à travers des activités créatrices. Ils ont bénéficié de beaucoup d’informations au salon des opportunités et  de l’accompagnement des différents partenaires. A l’esplanade du palais polyvalent des sports, une prière interreligieuse a été dite par les leaders de plusieurs confessions religieuses le 3 février dernier à l’occasion de la cérémonie de vernissage de la 6e édition du village jeunesse par le ministre Mounouna Foutsou.

Le défilé

PHOTO D2FIL2

La cérémonie du défilé de cette 54e édition qui se célèbre sur le thème «  jeunesse, paix, décentralisation et participation à la gouvernance locale pour un Cameroun nouveau », vient clore les différentes activités de la onzaine de la jeunesse «  Hier, ils ont été très attentifs au discourt du chef de l’état qui était dense, fort interpellateur et très pédagogique. Leur passage tout à l’heure et sur l’ensemble du territoire national montre que nous avons une jeunesse très dynamique, très engagé et déterminée à participer aux chantiers de construction national » s’est réjoui Mounouna Foutsou à la fin du défilé.

Pour la circonstance, le défilé de ce 11 février organisé en 09 modules, a vu le passage d’à peu près 120 établissements du primaire, du secondaire, de l’enseignement normal, des organisations de jeunesse, de l’enseignement supérieure,  de l’éducation extrascolaire et des mouvements religieux pour ne citer que ceux-ci.

Innovations et messages brandis

L’édition 2020 de la fête de la jeunesse a été ponctuée par deux innovations majeures à savoir le lancement du youth connekt  et l’espace dédié au youth connekt au village jeunesse. Une plateforme et un espace qui ont permis aux jeunes de s’exprimer, de faire,  et de faire savoir aux yeux du grand public. Parmi les thèmes brandis par ces jeunes lors du défilé, plusieurs thèmes en phase avec la politique que prône le chef de l’état ont été prôné : la paix, le vivre-ensemble, la décentralisation, la gouvernance locale. Lors de son discours du 10 février, le chef de l’état a d’ailleurs interpellé les jeunes sur cet aspect des choses pour une plus grande participation des jeunes à la construction de notre pays.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE