• Session parlementaire de juin
    Sept projets de loi ont été adoptésLire l'article ...
  • Augmentation des pensions retraite
    Le décret prend effet à partir du 01er août 2020Lire l'article ...
  • Lutte contre la corruption
    Selon le président de la conac, les dénonciations sont passées de 482 à 23 048 en 2018, soit une évolution de 4 682%Lire l'article ...
  • Bière à pression
    Le brasseur SABC annonce le retour de la « Beaufort Lager » et de « Isenbeck » à Douala et Yaoundé Lire l'article ...

Le projet annoncé il y a un an a été inauguré ce 13 mai 2019 dans la commune de Bikok, en  présence de Célestine Ketcha Courtes, ministre de l’habitat et du développement urbain.

photo segolène

 

Le solaire par les femmes et pour les femmes. Le bonheur des équipes médicales et des mamans.  Après sa toute première visite au Cameroun lors du 2ème Copil tenu à Bangangté le 13 juillet 2018, la présidente   de la Fondation « Désirs d’Avenir pour la Planète », madame Ségolène Royal, est  de nouveau au pays, cette fois ci, c’est pour l’inauguration de 13 maternités entièrement équipées    et alimentées par l’énergie solaire, dans la commune de Bikok département de la Mefou et Akono  (Centre).

« Le projet est axé sur les Objectifs du développement durable (ODD) et a pour but de renforcer durablement le système énergétique dans les centres de santé pour pallier les problèmes d’énergie dont souffrent certaines localités en Afrique. Il vise aussi à assurer lesdites localités une autonomie énergétique et une maitrise d’ouvrage des technologies de production et de distribution des énergies renouvelables, afin de répondre aux besoins prioritaires de ces centres, notamment les services de maternité » Ségolène Royal, présidente de la Fondation Désirs d’Avenir pour la Planète.

Le projet « Maternité solaire », initié par les femmes élues locales d’Afrique branche camerounaise a permis d’équiper la maternité de ce village en énergie solaire améliorant ainsi le travail des sages-femmes. « Le projet avait été présenté à la COP21 à Paris sur les changements climatiques.  C’est à cette occasion qu’il a attiré l’attention de Ségolène Royal, qui a accepté de le financer à travers son ONG » Henriette Mvondo, maire de la commune de Bikok.

Pour la maintenance et l’entretien du nouvel équipement, le magistrat municipal indique que « des personnels ont été formés par la société Electricité de France. Ils veilleront au bon fonctionnement de leur nouveau joyau » renchérie-t-elle.

Un don qui n'est pas resté sans remerciements. << Je suis matronne d’une des Maternites que Maman Segolene a equipé en énergie solaire. Avant les femmes qui arrivaient la nuit accouchaient à la lampe tempête ou avec des allumettes ou encore torches. Elle a changé la vie des femmes qui arrivent aujourd’hui au centre. Pourquoi on l’attaque dans les Reseau sociaux pour une fois qu’une association dit et fait vraiment qu’on la laisse tranquille. Merci merci merci Maman Segolene>> remercie madame Owona Gisele.

Le projet « Maternité solaire » ne s’arrêtera pas à Bikok. 65 autres maternités situées dans 13 communes ayant des femmes maires vont également bénéficier de cette offre. De quoi permettre aux mères de donner la vie dans de bonnes conditions.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE