• Cnddr
    Fai Yengo Francis fait le bilan un an après sa mise en placeLire l'article ...
  • Routes Ebolowa-Akom II Kribi, entrée Est de Douala
    Le Mintp signe deux contrats commerciaux avec ICM Spa et MAGIL construction corporation groupLire l'article ...
  • Musique
    Taigenz met « Life ain’t free » sur le marché de la discographieLire l'article ...
  • Recrutement des 25 milles jeunes à la fonction publique
    Le Minfopra prescrit 15 jours pour régulariser les dossiers non closLire l'article ...
  • Elections du 09 février 2020
    Elecam lance avec la validation des candidaturesLire l'article ...
  • Marquage sanitaire graphique
    une évolution en dents de scieLire l'article ...

Le président de l’ordre national des architectes du Cameroun, était face à la presse ce 16 octobre à l’hôtel Djeuga à Yaoundé. Au menu de cet échange, les contours et le bien fondé du symposium international sur le patrimoine architectural et la modernisation des villes camerounaises, comme vecteur du développement économique, qui va se tenir du 27 au 30 novembre prochain au palais des congrès de Yaoundé.

PHOTO ONAC

 

La situation actuelle de nos villes ne répond pas encore aux standards de modernisation. Or, le Cameroun est un vivier de compétences dans les domaines du design, la gestion et la matérialisation des conceptions urbanistiques. C’est fort de ce constat que l’ordre national des architectes du Cameroun, a décidé de s’investir sur ce chantier de modernisation des villes camerounaises. Il faut préserver le patrimoine architectural qui, sans doute met en valeur les monuments porteurs de notre passé, de notre histoire, du passé cultuel artistique qui ne devrait jamais disparaitre. Ceux, d’autant plus que depuis 2005, le Cameroun a mis l’accent sur l’avènement des villes intelligentes comme prescrit sur l’échiquier international.

Le premier symposium international sur le patrimoine architectural et la modernisation des villes camerounaises (SIPAMOV) est une occasion qui devra permettre aux experts en la matière de réfléchir pendant quatre jours sur le devenir des cités camerounaises. Du 27 au 30 novembre prochain, les experts venus de tous les horizons vont mettre leur savoir-faire à contribution pour qu’au sortir de ces échanges, le Cameroun soit doté de nouvelles solutions, qui vont contribuer à l’émergence du pays, mais surtout qui va apporter une valeur ajoutée pour une meilleure exploitation de la juxtaposition de l’ancien et du nouveau dans les habitudes architecturales. A l’occasion, une foire commerciale et industrielle se tiendra pour mettre en valeur la vitalité des secteurs d’activités économiques. Ce rendez-vous historique, aura pour devise, sauvons les marques de notre passé, pour une meilleure exploitation de notre présent, en faveur des générations futures.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE