• Bilan des élections locales
    Le satisfecit d’élections CameroonLire l'article ...
  • Lutte contre les mutilations génitales des femmes
    Le Cameroun s’investit sur l’information et la formation des adolescentsLire l'article ...
  • Double scrutin dans le Mbam et Inoubou
    Les forces vives jouent leurs dernières cartes afin d’offrir un 100% au RdpcLire l'article ...
  • 54e édition de la fête de la jeunesse
    L’apothéose est atteinteLire l'article ...
  • Législatives et municipales dans le Ndé
    Célestine Ketcha Courtès s’en sort la tête hauteLire l'article ...
  • Secteur bancaire au Cameroun
    Le climat des affaires s’amélioreLire l'article ...

Une conférence de presse a été donnée à cet effet ce 21 janvier 2020 pour expliquer les contours de cet évènement qui a pour thème «  accès pour tous à l’électricité par les énergies renouvelables ».

 

photo électricité

 

Après l’édition de 2018 à Abidjan et celle de 2019 à Casablanca, c’est la ville de Yaoundé qui a été choisie pour abriter la 3e édition du salon « elec expo afrique ». L’évènement qui va durer quatre jours et qui aura pour cadre le palais des congrès de Yaoundé, verra la présence de plus de 120 exposants représentants toutes les branches de l’électricité  et des énergies renouvelables. Les organisateurs de cet évènement que sont la confédération africaine de l’électricité (cafelec) en collaboration avec l’association des entreprises d’électricité et d’eau du Cameroun (aseelec), ont prévu pour la circonstance, des ateliers sur l’entrepreneuriat et l’artisanat électriques, le développement rural et touristique par les ENRS, la jeunesse et les ENRS, les CTD acteurs promoteurs des ENRS.

Le choix du Cameroun pour abriter la 3e édition

Selon les dernières statistiques, l’offre énergétique du Cameroun a drastiquement augmenté  au cours des sept dernières années, passant de 900 MW à 1442 MW en 2018. Une hausse de 550 MW qui découle de la construction de plusieurs ouvrages énergétiques à travers le pays. Des réalisations qui ont permis d’augmenter le taux d’accès à l’électricité des populations  avec le raccordement  de plus de 400 000 abonnés supplémentaires. D’où l’augmentation des abonnés qui est parti de 800 000 en 2011 à 1 200 000 en 2018. Outre, le Cameroun dispose d’un potentiel varié de sources d’énergies à savoir le Ntem, la sangha, la Bénoué, le Nyong et le Moungo. Sur le plan éolien, le pays bénéficie des vitesses de vents significatives de même qu’il dispose d’une importante biomasse issue des forets.

La rencontre d’avril prochain devra permettre aux experts des 12 pays membres de la cafelec, d’échanger et de partager sur plusieurs projets d’investissement en énergie électrique, sur l’augmentation sans cesse croissante de l’énergie pour les ménages et sur le développement local, l’industrie et l’immobilier.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE