• 4e édition de « the corporate awards »
    FabAfrique reconnait Nestlé Cameroun comme meilleure entreprise en matière de responsabilité sociale en 2019Lire l'article ...
  • Routes Ebolowa-Akom II Kribi, entrée Est de Douala
    Le Mintp signe deux contrats commerciaux avec ICM Spa et MAGIL construction corporation groupLire l'article ...
  • Musée national
    Le personnel siège pour un meilleur rayonnement des activités de l’institutionLire l'article ...
  • Bambou et rotin
    Le bureau régional d’INBAR inauguré à YaoundéLire l'article ...
  • Marquage sanitaire graphique
    Encore des efforts pour une mise en œuvre complète Lire l'article ...
  • Phase 2 de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen
    Le Minhdu signe le contrat avec l’entreprise chinoise CCCC Lire l'article ...
  • Ministère de l’Eau et de l’énergie
    Un budget de 244 milliards pour les objectifs de 2020Lire l'article ...
  • Réseau des Princesses et Reines-Mères du Ndé
    Célestine Ketcha Courtès met en place l’organisationLire l'article ...

Les accords de prêt signés ce 27 octobre entre la banque africaine de développement et le ministère de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire d’un montant de 12 milliards, iront au financement de la ring road au Cameroun et un appui de 6,3 destiné à la réinsertion économique des populations vulnérables autour de la région du lac Tchad.

BAD et le MINEPAT

 

La signature de l’accord de prêt, adossé au financement de la route nationale numéro 11, d’un montant de douze milliards de FCFA, est une avancée pour ce projet routier. Dans sa consistance, la ring road forme un linéaire de bamenda-bambui-ndop-babessi-kumbo-kambè-missager-nyos-wum-bafoot-bamenda. Elle comprend plusieurs raccordements à la frontière, permettant de relier cette partie du pays au Nigéria, ce qui crée un pont entre les pays de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (cemac), ceux de la communauté économique des états de l’Afrique centrale et les pays de l’Afrique de l’ouest. Le projet prévoit des aménagements socioéconomiques au profit des populations riveraines pour un développement inclusif. L’appui de la BAD va permettre au gouvernement de conduire sereinement les études techniques.

280 km de linéaire, la ring road reliera cinq départements de la région du nord-ouest « la ring road est un projet intégrateur qui vient désenclaver près de cinq départements dans le nord-ouest du pays. Cette région a un vaste potentiel en agriculture, ce qui permettra de faire écouler les produits entre le marché camerounais et nigérian. Nous avons instruit et nous avons proposé de le faire en deux phases. C’est cette première phase que nous venons juste d’approuver et de signer avec le ministre. La deuxième phase qui porte sur le grand montant de 135 millions d’unités de compte, est celui qu’on va proposer au conseil d’administration au mois de novembre » explique Ousmane doré, directeur régional de la BAD.

Les retombés économiques de cette infrastructure seront multiples « le potentiel économique immense de cette région, peut être davantage exploiter à travers l’agriculture beaucoup plus intensive, un échange commercial beaucoup plus renforcé et des revenus beaucoup plus importants » fait savoir Alamine Ousmane Mey. Au-delà de la BAD, le Cameroun, dans son processus de développement, peut compter sur son partenaire, la commission du bassin du lac Tchad « il d’améliorer l’assistance humanitaire des couches vulnérables » ajoute Mamman Nuhu, secrétaire exécutif de la CBLT. Une somme destinée à booster l’économie camerounaise en proie à de nombreux défis. Les travaux d’aménagement et de bitumage de la ring road vont commencer en 2020.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE