• Lutte contre le coronavirus
    Ferdinand Dzou arrose Febe village de donsLire l'article ...
  • Tragédie de Ngarbuh
    L’Upc réaffirme son soutien à l’armée camerounaiseLire l'article ...
  • Lutte contre le covid-19
    Nestlé offre un don d’une valeur de 133 millions de FCFA au CamerounLire l'article ...
  • Revue des projets routiers du Sud
    Malgré le Coronavirus les chantiers avancentLire l'article ...
  • Hôpital militaire de Yaoundé
    Sat-Pharma offre un ISO-POD pour le Covid-19 Lire l'article ...
  • Lutte contre le Coronavirus au Cameroun
    La société SAT-PHARMA s'équipe d'un matériel médical de pointe Lire l'article ...

La première session ordinaire du Conseil électoral d’Elections Cameroon au titre de l’année 2020, s’est tenue le 30 avril dernier, au Palais des sports de Yaoundé, sous la conduite de Président dudit Conseil, Enow Abrams Egbe.

PHOTO PAPOSY

 

Après la bonne conduite des opérations électorales relatives au double scrutin législatif et municipal du 09 février 2020, suivie de la reprise des inscriptions et de la révision des listes électorales depuis le 09 avril dernier, conformément aux dispositions des articles 74 et 75 du Code électoral, le Conseil électoral d’Elections Cameroon, de concert avec la Direction générale des élections, s’est réuni vendredi dernier, pour examiner et adopter les comptes administratifs et de gestion de l’exercice 2019, ainsi que le compte d’emploi 2019 de la Dotation spéciale du Conseil Electoral. La Direction générale, à travers l’exposé du Dr Erik Essoussè, a présenté le rapport d’activités trimestriel, pour les mois de janvier, février, et mars 2020, avec un déroulé exhaustif sur l’ensemble du calendrier des activités de l’année en cours.

Et au premier rang de ses activités, figure en bonne place, la descente sur le terrain des membres du Conseil électoral, du 07 au 22 mai 2020, aux fins d’évaluer, d’apprécier, d’améliorer et de perfectionner les différentes opérations d’inscription des citoyens sur les listes électorales à travers le triangle national. Et ceci, dans le strict respect des mesures de prévention contre le Covid-19, prescrites par le gouvernement. Car, selon le Président Enow Abrams Egbe : « il est impérieux pour nous, de faire une appréciation critique et une analyse objective, dans le but non seulement de revoir les aspects n’ayant pas bien fonctionnés lors des récentes consultations, mais aussi d’affiner non moyens, nos stratégies et nos outils pour mieux aborder les échéances électorales à venir ». « Malgré certains obstacles auxquels se trouve encore confronté notre processus électoral, à savoir, l’éventualité des doublons sur le fichier électoral, due en partie  aux dysfonctionnements des kits biométriques, le faible taux de participation aux scrutins, la problématique de la timide implication des partis politiques, l’insuffisance d’éducation électorale et à la démocratie des acteurs du processus électoral » : renchéri le numéro 1 des élections au Cameroun.

Un diagnostic sans complaisance, qui augure déjà des lendemains meilleurs dans l’organisation des prochaines élections régionales, telles qu’évoquées par le Président de la République, S.E. Paul Biya, dans l’optique de parachever le processus de mise en œuvre de la Décentralisation. Et pour atteindre ces objectifs de perfectionnement, Elections Cameroon doit mettre à jour le niveau technologique de son matériel électoral biométrique, augmenter le nombre d’inscrits sur les listes électorales, améliorer le taux de participation aux différentes élections, mettre en place un cadre de concertation permanent avec les acteurs du processus électoral à tous les niveaux, renforcer la coopération institutionnelle à travers des partenariats à long terme et à forte valeur ajoutée, et enfin, renforcer régulièrement les capacités du personnel et des acteurs du processus électoral. Un cheval de bataille prioritaire et essentiel pour le Directeur général des élections, Dr Erik Essoussè, qui n’entend ménager aucun effort, pour l’amélioration qualitative et quantitative du jeu démocratique camerounais.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE