• 20e anniversaire de l’ONIGC
    Le lauréat du prix d’exellence onigc 2020 recevra une somme de 500 000 FCFALire l'article ...
  • Développement local
    Les femmes maires à l’école de la bonne gouvernance des CTDLire l'article ...
  • JIFA 2020
    Toutes unies contre la covid-19Lire l'article ...
  • Port autonome de douala
    La gestion en régie du terminal à conteneurs prorogé jusqu’en 2024 Lire l'article ...
  • 2e édition du festival international Ecran Slam
    L’association Accord parfait plante le décor Lire l'article ...
  • Comité national paralympique du Cameroun
    Le bureau exécutif adopte la direction technique nationaleLire l'article ...
  • Partenariat CMPJ-CFPAM
    445 bourses de formations offertes aux jeunes inscrits à l’ONJLire l'article ...

Malgré sa position de présidente de la commission communale de campagne du Rdpc pour Bangangté, madame le ministre Célestine Ketcha Courtès, a tenu à apporter un coup de pouce particulier au niveau départemental, dans les 03 autres Communes de Bassamba, Tonga et Bazou. Et les résultats sont aujourd’hui concrets. Le Rdpc obtient 100% de voix, avec un taux de participation honorable de plus de 90%, en conservant ainsi la totalité des 02 députés et des 04 Communes.

 

PHOTO VICTOIRE

 

Dès la publication des listes des partis politiques retenus pour les compétions électorales municipales et législatives organisées par Elections Cameroon, le 09 février 2020, certains responsables politiques du Rdpc dans le Ndé avaient laissé croire à l’opinion publique qu’en l’absence des partis politiques d’opposition, les candidats pouvaient dormir tranquillement sur leurs lauriers. Plusieurs élites estimaient d’ailleurs qu’il n’était pas nécessaire de contribuer financièrement, encore moins de battre campagne pour une victoire déjà acquise. Mais, mal leur en a pris lorsque madame le ministre Célestine Ketcha Courtès, comme un bulldozer politique, a déjoué tous ces pronostics, en mobilisant au préalable les contributions de plus de 150 millions de FCFA, et en descendant sur le terrain pour une campagne de proximité, à l’américaine, dans les communautés, les groupements et les villages, pour appeler à la participation au vote de tous et de chacun le 09 février, afin de barrer la voie à ces appels au boycott orchestrés par certains petits partis politiques.

Les ennemis sont dans le Rdpc

En réalité, l’absence des partis concurrents au Rdpc pour ces élections dans le Ndé, semblait mettre en mal certains profiteurs du parti au pouvoir, qui entretiennent des relations incestueuses avec des partis d’opposition. Leur objectif étant de battre le Rdpc sur le terrain, et de saper l’image de son Président National, S.E. Paul Biya. Surprise par les réactions de certains de ses camarades, la Reine des reines-mères, la menchigrup, Célestine Ketcha Courtès, Présidente de la Section Ofrdpc Ndé-Nord, et personnalité ressource du Rdpc dans le Ndé, organisera alors une soirée de levée de fond à sa résidence de Yaoundé, dans le but de profiter de cette élection à candidature unique du Rdpc pour barrer définitivement la route à l’opposition dans le département de la noblesse, de la dignité et de l’élégance. Une occasion idoine pour recruter ses militants dans les rangs des partis d’opposition désespérés, afin de réaliser un taux de participation qui donnera de la saveur et de l’euphorie à la victoire déjà certaine des listes du Rdpc. Une initiative fortement soutenue par l’honorable, Jean Claude Feutheu, candidat tête de liste pour les législatives dans le Ndé, un vieux routier des élections au Cameroun. Idée partagée également par leurs Majestés les chefs traditionnels, et les chefs supérieurs du Ndé, qui ont par la même circonstance, voulu témoigner leur reconnaissance au Chef de l’Etat, S.E. Paul Biya, pour les bienfaits et les grandes réalisations en faveur des populations du Ndé. 

150 millions collectés

C’est ainsi qu’en présence de Clobert Tchatat, président de la commission départementale de campagne du Rdpc pour le Ndé, des promesses s’élevant à plus de 226 millions de Fcfa, seront enregistrées pour financer la campagne électorale dans le Ndé. Mais, en réalité, la commission en charge du recouvrement de ces fonds, ne réussira à collecter que 150 million environ. Et ceci, grâce à la notoriété et à la bonne réputation de Célestine Ketcha Courtès. Même s’il faut rappeler que certains de ses aînés, ancien ministres de surcroit, n’ont pas pu contribuer, mais, revendiquaient pourtant la gestion de ces fonds collectés, pour des pratiques mafieuses dont ils en avaient l’habitude par le passé. Face au refus catégorique, pour plus de transparence, de rigueur et d’honnêteté dans la gestion de cet argent, ils s’en sont vertement révoltés.

Bangangté, comme la locomotive

L’électorat de la Commune de Bangangté seule, représente plus de 60% de l’électorat de tout le département du Ndé. En réalité, c’est 40 671 électeurs à Bangangté, 10 308 à Tonga, 9 768 à Bazou, et 2 526 à Bassamba. Plusieurs personnes n’avaient pas compris pourquoi au-delà de la victoire du Rdpc, le rêve de Célestine Ketcha Courtès, était de réaliser un taux de participation inédit à travers le triangle national, et de hisser le Ndé au niveau de maillot jaune national. De Bazou à Bassamba, en passant par Tonga, les différentes commissions communales, et même la commission départementale, ont reçu le fruit des actions multiformes et des appuis de la Reine-Mère, Célestine Ketcha Courtès, afin de mieux catalyser et capitaliser les opérations de campagne sur le terrain. Cependant plusieurs profiteurs et opportunistes continueront à faire du chantage et des intrigues avec à la clé des tacles contre le Rdpc, dans le seul but de nuire à madame le ministre, la Reine-mère, Célestine Ketcha Courtès.

Une victoire pleine de leçons

Au soir du 09 février 2020, les chiffres inscrits au tableau récapitulatif pour le compte du département du Ndé, ont été arrosés en mondovision à la maison du parti de Bangangté. Et même les esprits les plus acerbes et les plus critiques, ont félicité Célestine Ketcha Courtès, qui aura réussi l’exploit de à faire voter 34 646 électeurs sur les 40 671 inscrits à Bangangté. Une action d’envergure, qui à porter le taux global de participation au niveau départemental à 87%.

Dans les prochains jours, le coté spectaculaire des actions de campagne à l’américaine, de Célestine Ketcha Courtès, s’annonce avec des démissions publiques des  militants des partis politiques de l’opposition, pour rejoindre solennellement les rangs du Rdpc. Comme l’a si bien déclaré Célestine Ketcha Courtès : « Au-delà de cette élection, nous avons travaillé pour l’avenir, afin de donner à nos Communes les moyens de travailler en toute quiétude, à l’ère de la décentralisation accomplie du Chef de l’Etat. Nous, sommes désormais heureux  de voir nos populations témoigner officiellement les actions du Chef de l’Etat dans le Ndé, et qui ont amélioré leurs conditions de vie. »

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE