• 4e édition de « the corporate awards »
    FabAfrique reconnait Nestlé Cameroun comme meilleure entreprise en matière de responsabilité sociale en 2019Lire l'article ...
  • Routes Ebolowa-Akom II Kribi, entrée Est de Douala
    Le Mintp signe deux contrats commerciaux avec ICM Spa et MAGIL construction corporation groupLire l'article ...
  • Musée national
    Le personnel siège pour un meilleur rayonnement des activités de l’institutionLire l'article ...
  • Bambou et rotin
    Le bureau régional d’INBAR inauguré à YaoundéLire l'article ...
  • Marquage sanitaire graphique
    Encore des efforts pour une mise en œuvre complète Lire l'article ...
  • Phase 2 de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen
    Le Minhdu signe le contrat avec l’entreprise chinoise CCCC Lire l'article ...
  • Ministère de l’Eau et de l’énergie
    Un budget de 244 milliards pour les objectifs de 2020Lire l'article ...
  • Réseau des Princesses et Reines-Mères du Ndé
    Célestine Ketcha Courtès met en place l’organisationLire l'article ...

La première session de plein droit du Conseil électoral d’Elections Cameroon, présidée par Enow Abrams Egbe, s’est tenue vendredi dernier, 15 novembre 2019, suite à la convocation du corps électoral par le Président de la République, pour l’organisation des élections législatives et municipales qui se dérouleront le 09 février 2020.

Double scrutin du 09 février 2020

 

En présence de tous les autres membres du Conseil électoral d’Elections Cameroon, et de la Direction Générale des élections, le Président dudit Conseil, Enow Abrams Egbe, après avoir honoré la mémoire des disparus de la catastrophe de Gouaché à travers une minute de silence, a décliné l’ordre du jour de cette session qui intervient dans un contexte très particulier. Il s’agissait entre autre pour l’organisation en chef des élections au Cameroun, d’examiner et adopter dans un premier temps, le chronogramme d’activités de la Direction Générale des Elections, ainsi que le Planning d’activités du Conseil Electoral relativement au double scrutin législatif et municipal du 09 février 2020. L’examen et la validation des budgets de ces élections législatives et municipales à venir, présentés par la Direction Générale des Elections ont retenu par la suite l’attention des participants aux travaux de cette session. Avant de chuter enfin sur la synthèse des rapports de la descente sur le terrain des membres du Conseil électoral, qui avait eu lieu du 17 octobre au 1er novembre 2019, avec un exposé très explicite sur la situation réelle qui prévaut dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

En des termes très rassurant, la Président du Conseil électoral d’Elections Cameroon, précise que : « La présente session de plein droit se réunit donc à juste titre, dans le cadre des missions régaliennes du Conseil Electoral en tant qu’organe stratégique et politique, et ce, conformément à l’article 19 (2) du Code électoral. Il sera question, lors des présentes assises, d’adopter le chronogramme d’activités de la Direction Générale des Elections tout en procédant à l’analyse de l’enveloppe budgétaire y relative, avant de nous accorder sur la feuille de route définitive et harmonisée qui servira non seulement de boussole, mais aussi comme une matrice comportant les indicateurs clés de performance pour une bonne préparation et une organisation réussie des élections municipales et législatives du 09 février 2020. »

A cet effet, Enow Abrams Egbe poursuit en rappelant : «… Qu’il s’agit de mettre en branle la machine électorale dans le cadre du processus démocratique. Cette grande offensive, pour reprendre une expression militaire, vise à mobiliser toutes les énergies et les volontés en vue d’une participation massive des citoyens au double scrutin en perspective. »

En affirmant par ailleurs que : « les commandes pour l’acquisition du matériel électoral ont déjà été confirmées auprès des différents fournisseurs et prestataires, question d’anticiper les délais de livraison afin de procéder le cas échéant, aux ajustements nécessaires. Dans le même temps, l’aménagement des différentes bases logistiques pour la préparation et le conditionnement du matériel est quasiment achevé. Il ne reste plus qu’à espérer, qu’à la mi-décembre 2019 comme prévu, l’impression des documents électoraux soit terminée et qu’en janvier 2020, la totalité du matériel électoral soit réceptionnée dans les différentes circonscriptions, ainsi que l’installation, la formation et le déploiement des Membres des Commissions Mixtes électorales tant au niveau local qu’au plan national. »

Autant de précisions dans le calendrier des actions à mener, qui rassure à plusieurs titres, sur le niveau de préparation et d’anticipation assez satisfaisant de la Direction générale des élections, sous la houlette du Dr Erik Essoussè, qui s’emble être véritablement l’homme de la situation. Surtout après les prestations remarquables d’Elecam, lors de la récente élection présidentielle du 07 octobre 2018. Vivement que cette fois-ci encore, les fruits tiennent bien la promesse des fleurs.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE