• 20e anniversaire de l’ONIGC
    Le lauréat du prix d’exellence onigc 2020 recevra une somme de 500 000 FCFALire l'article ...
  • Développement local
    Les femmes maires à l’école de la bonne gouvernance des CTDLire l'article ...
  • JIFA 2020
    Toutes unies contre la covid-19Lire l'article ...
  • Port autonome de douala
    La gestion en régie du terminal à conteneurs prorogé jusqu’en 2024 Lire l'article ...
  • 2e édition du festival international Ecran Slam
    L’association Accord parfait plante le décor Lire l'article ...
  • Comité national paralympique du Cameroun
    Le bureau exécutif adopte la direction technique nationaleLire l'article ...
  • Partenariat CMPJ-CFPAM
    445 bourses de formations offertes aux jeunes inscrits à l’ONJLire l'article ...

A l’occasion de la 22ème Session du Comité exécutif des Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU) et de la réunion de son Conseil Panafricain tenu à Durban, en Afrique du Sud, le samedi 9 novembre dernier, en prélude au Sommet Mondial des Elus Locaux qui se tient dans cette même ville, du 11 au 15 novembre 2019, la Présidente du Réseau des Femmes Elues Locale, branche du Cameroun (REFELA-CAM), Dr Essame Henriette, par ailleurs Maire de la Commune de Nkongsamba 3ème, représente valablement le Cameroun à ces importantes assises internationales.

PHOTO HENRIETTE

 

Ce Congrès Mondial des Cités et Gouvernements Locaux Unis qui se tient à Durban, en Afrique du Sud, du 11 au 15 novembre 2019, portant sur l’élection du Président mondial de cette organisation (CGLU), pour le mandat 2019 – 2022, connait une forte mobilisation autour de la candidature africaine, portée par le Marocain, Mohamed Boudra, Maire d’Al Hoceima, Président de l’Association marocaine des Présidents des Conseils communaux (AMPCC) et par ailleurs, Vice-président des CGLU – Afrique, pour la région Afrique du Nord.

 A cette occasion internationale, la voix du Cameroun est portée par la Présidente du Réseau des Femmes Elues Locale du Cameroun (REFELA-CAM), Dr Essame Henriette, par ailleurs Maire de la Commune de Nkongsamba 3ème, à la fois aux côtés des 16 membres du Comité exécutif des CGLU – Afrique, qui s’est réuni en sa 22ème Session ordinaire le 9 novembre dernier, pour l’adoption de son budget 2020, et des 45 autres membres du Conseil Panafricain des CGLU – Afrique, chargé de l’organisation en 2021, du Sommet Africités à Kisumu au Kenya.

Surtout que, la Présidente du Réseau des Femmes Elues d’Afrique, madame Dao Macoura, qui a succédé à la camerounaise, Célestine Ketcha Courtès, portera elle aussi la voix de son pays, la Côte – d’ivoire.

Sur les traces de Célestine Ketcha Courtès, ancienne Présidente du REFELA-CAM, Dr Henriette Essame, entend elle aussi relever les défis qui interpellent cette haute confiance placée en elle par les femmes élues locales du Cameroun, au regard de la barre placée très haut, par son prédécesseur, aujourd’hui Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain.

                                                                         

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE