• 4e édition de « the corporate awards »
    FabAfrique reconnait Nestlé Cameroun comme meilleure entreprise en matière de responsabilité sociale en 2019Lire l'article ...
  • Routes Ebolowa-Akom II Kribi, entrée Est de Douala
    Le Mintp signe deux contrats commerciaux avec ICM Spa et MAGIL construction corporation groupLire l'article ...
  • Musée national
    Le personnel siège pour un meilleur rayonnement des activités de l’institutionLire l'article ...
  • Bambou et rotin
    Le bureau régional d’INBAR inauguré à YaoundéLire l'article ...
  • Marquage sanitaire graphique
    Encore des efforts pour une mise en œuvre complète Lire l'article ...
  • Phase 2 de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen
    Le Minhdu signe le contrat avec l’entreprise chinoise CCCC Lire l'article ...
  • Ministère de l’Eau et de l’énergie
    Un budget de 244 milliards pour les objectifs de 2020Lire l'article ...
  • Réseau des Princesses et Reines-Mères du Ndé
    Célestine Ketcha Courtès met en place l’organisationLire l'article ...

A l’occasion de la 22ème Session du Comité exécutif des Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU) et de la réunion de son Conseil Panafricain tenu à Durban, en Afrique du Sud, le samedi 9 novembre dernier, en prélude au Sommet Mondial des Elus Locaux qui se tient dans cette même ville, du 11 au 15 novembre 2019, la Présidente du Réseau des Femmes Elues Locale, branche du Cameroun (REFELA-CAM), Dr Essame Henriette, par ailleurs Maire de la Commune de Nkongsamba 3ème, représente valablement le Cameroun à ces importantes assises internationales.

PHOTO HENRIETTE

 

Ce Congrès Mondial des Cités et Gouvernements Locaux Unis qui se tient à Durban, en Afrique du Sud, du 11 au 15 novembre 2019, portant sur l’élection du Président mondial de cette organisation (CGLU), pour le mandat 2019 – 2022, connait une forte mobilisation autour de la candidature africaine, portée par le Marocain, Mohamed Boudra, Maire d’Al Hoceima, Président de l’Association marocaine des Présidents des Conseils communaux (AMPCC) et par ailleurs, Vice-président des CGLU – Afrique, pour la région Afrique du Nord.

 A cette occasion internationale, la voix du Cameroun est portée par la Présidente du Réseau des Femmes Elues Locale du Cameroun (REFELA-CAM), Dr Essame Henriette, par ailleurs Maire de la Commune de Nkongsamba 3ème, à la fois aux côtés des 16 membres du Comité exécutif des CGLU – Afrique, qui s’est réuni en sa 22ème Session ordinaire le 9 novembre dernier, pour l’adoption de son budget 2020, et des 45 autres membres du Conseil Panafricain des CGLU – Afrique, chargé de l’organisation en 2021, du Sommet Africités à Kisumu au Kenya.

Surtout que, la Présidente du Réseau des Femmes Elues d’Afrique, madame Dao Macoura, qui a succédé à la camerounaise, Célestine Ketcha Courtès, portera elle aussi la voix de son pays, la Côte – d’ivoire.

Sur les traces de Célestine Ketcha Courtès, ancienne Présidente du REFELA-CAM, Dr Henriette Essame, entend elle aussi relever les défis qui interpellent cette haute confiance placée en elle par les femmes élues locales du Cameroun, au regard de la barre placée très haut, par son prédécesseur, aujourd’hui Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain.

                                                                         

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

- POLITIQUE

- ÉCONOMIE

- SPORT

- CULTURE

- SOCIÉTÉ

- T.I.C

DIASPORA

- AFRIQUE

- INTERNATIONALE